Les guerres sont désormais impossibles à gagner